Arrêt du tabac et autres addictions

L’arrêt du tabac, un forfait de 3 séances

Vous souhaitez vous débarrasser du tabac qui vous freine dans votre existence, pour adopter de nouveaux comportements plus en phase avec votre écologie et votre projet de vie.

 

Pour ce type de demande, l'hypnose peut s'avérer un outil puissant pour obtenir des résultats rapides.

Outre l’arrêt lui-même, il va falloir mettre en place l'oubli d'habitudes et de pulsions installées parfois depuis plusieurs années, et traiter la peur du changement.

 

Pour installer cet arrêt dans le temps, plusieurs séances consécutives sont nécessaires, à des dates rapprochées décidées en commun.

L'engagement sur la durée (et aussi au plan financier) est un facteur de succès.

 

Aussi, pour ce type de demande, je propose un forfait d'accompagnement de 3 séances, d'un montant de 180 € (ce qui représente environ mois de consommation de cigarettes).

 

Ce forfait est payable en 2 fois

- versement d'un acompte de 90 € à la prise de rendez-vous

- versement du solde (90 €) à la fin de la première séance.

 

Ainsi, nous serons vous et moi engagés sur la durée vers la réussite de votre objectif.  


Du plaisir à la souffrance

Le fait

-         de consommer une substance agréable : tabac, alcool, drogue, nourriture…

-         de pratiquer une activité : sport, sexualité (réelle ou virtuelle), jeux, Internet, …

-         d'être avec une personne : admiration, rassurance…

procure généralement du plaisir (détente, jouissance, bien-être…)

 

En cas de "blues", ou de fragilité, l'inconscient va nous proposer de retrouver l'expérience.

C'est notamment le cas à certains âges

-         adolescent ou jeune adulte, l'âge des pratiques à risque

ou pour certaines visions du monde

-         passage à vide

-         culture du plaisir immédiat

-         intolérance à la frustration

 

En renouvelant l'expérience, ce n'est pas la substance que nous recherchons, mais le plaisir qui y est associé : c'est "l'alimentation émotionnelle".

 

Rapidement, l'inconscient prend les commandes : "c'est lui conduit le bus".

De plus, le plaisir s'émousse à mesure de la pratique, incitant à "augmenter les doses".

Alors, progressivement, le plaisir disparaît, laissant la place à la compulsion, et donc à la souffrance.

Etes-vous addict ?

Comptez le nombre de fois où vous répondez "OUI" aux propositions suivantes :

-         besoin impérieux et irrépressible de consommer, jouer, …

-         augmentation de la tolérance au produit addictif

-         présence d’un syndrome de sevrage en cas d’arrêt brutal

-         beaucoup de temps consacré à l'addiction

-         perte de contrôle sur la quantité et le temps dédié à l'addiction

-         autres activités réduites

-         incapacité de remplir des obligations importantes

-         problèmes personnels ou sociaux

-         poursuite de l'addiction malgré les dégâts physiques/psychologiques

-         désir ou efforts persistants pour diminuer les doses ou l’activité 

 

L’addiction est qualifiée de

-         faible si 2 à 3 critères sont satisfaits

-         modérée pour 4 à 5 critères et

-         sévère pour 6 critères et plus